T comme Transcriptions compliquées

edechamps Par Le 23/11/2021 0

Dans Challenge A-Z 2021

Je ne fais pas de recherches généalogiques depuis bien longtemps et une de mes plus grandes difficultés est toujours de transcrire les actes et de pas faire de fausses interprétations en les lisant, soit parce qu'ils sont très anciens, soit parce qu'il faut bien le dire, parfois, leurs auteurs écrivaient comme des pieds ! Je ne suis encore pas à l'aise sur toutes les écritures (je me suis arrêtée au vieux français, le latin c'est trop dur !) mais à force de lectures, je commence à m'en sortir un peu mieux.

Et vous comment faites-vous ? 

Un vieil acte notarié de 1588

Jehan Gély était notaire royal à Meyrueis entre 1573 et 1628. La première fois que je me suis trouvée confrontée à son écriture, j'ai fait demi-tour. Mais à force, on finit par s'y faire, et quand on sait ce que l'on cherche ... 

Cet acte date donc du 15 juillet 1588, sous le règne d'Henry IV (Vous vous rendez compte ! Cela m'émerveille toujours de lire des écrits si anciens !)

Il s'agit du mariage de Jacques Roux fils de feu Pierre du village du Bedos paroisse de la Parade (sur le Méjean) et de Jeanne Portalier du village de Villevieille, fille de feu Pierre et de Jeanne Gal, même paroisse. Villevieille est le nom qui était donné autrefois au hameau de la Borie, près de la Parade.

Bon, j'avoue que j'ai un peu triché car je connaissais les familles avant ainsi que les hameaux concernés.

Jehan gely

Des pattes de mouches de 1580

Capture 1

Acte tiré des registres paroissiaux de Séverac le Château en Aveyron, datant du 31 janvier 1580 (Il est dit "le dernier du mois" et ensuite février commence). Pfff ! Heureusement que je cherchais dans ces registres en les épluchant les enfants de mes sosas 8650 et 8651, Louis Hugonnenc et Anne Boissonnade, car sinon je n'aurais pas vu le baptême de cette petite Isabeau. Là s'arrêtent mes compétences. J'ai deviné par analogie le nom de la marraine, Ysabeau Boissonnade, qui devait être sa tante, mais celui du parrain, nada ! (Il s'agit d'Antoine Verlac, d'après les relevés du Cercle Généalogique de l'Aveyron, heureusement qu'ils sont là !)

Pire que mes élèves !

Orthographe

Cet acte est tiré des archives de la Malène, il date du 19 floréal an VII (8 mai 1799). L'agent municipal Jean-François Polverel, âgé d'une vingtaine d'années, propriétaire foncier à l'Angle, rédigeait les actes avec une orthographe plus qu'imprécise ! Il s'agit du décès de Jeanne Fages, domiciliée à Cauquenas.

[...] lequels mon declaré que jeanne faje veuve de jean gal etet désédée ier anviron midi ajée denviron sinquante huit ans dant sa mezon dudit quauquenas nayant pas peu declaré soun aje fisse acoze de la destruction du rejistre par lin sandie de la dt malene dapres septte declaliere (?) que la declarante avec les temoyns mont sertifié sinsere a la verité jemsuis transporté au lieu de se domisille et mesuis asuré du deses de ladt jeanne faje [...]

Là, j'avoue que j'ai mal aux dents !

Evidemment, après la Révolution, peu de citoyens avaient reçu une instruction suffisante, ce n'était plus les curés qui rédigeaient les actes, et le passage du patois au français posait pas mal de problèmes !

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam